"Notre" SINGAPOUR

11 mai 2019

4 jours dans la région de Yogakarta (mai 2019)

La 3ème est la bonne!

IMG-20190506-WA0020

Après 2 essais pour venir dans cette région de Java, nous y parvenons enfin en 2019!

0001 (10)

Capucine est venue nous rendre visite 15 jours depuis Toulouse.

Nous partons 5 jours pour découvirir Borobudur...

Les commentaires seront brefs...

La vie est dans la rue de Djodja (Yogakarta) où nous passons 2 nuits.

Le strret art est partout! La vie est relativement calme pour une ville asiatique. Le centre ville "touristique" est très agréable avec de bonnes adresses de resto...

IMG-20190506-WA0152

20190427_212154

20190427_213637

Le marché aux oiseaux est une visite classique... Nous sommes Dimanche donc l'animation semble plus calme et de nombreuses "boutiques" fermées.

01024501

20190427_213349

20190427_213539

01024494

Le batik est une technique d'impression de tissus complexe. Nous visitons un atelier! Quelle patience!

0001 (1)

0001 (6)

Le batik (mot javanais) est une technique d'impression des étoffes pratiquée dans des pays tels que le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Togo, la Chine, la Malaisie, l'Indonésie, l'Inde, Maurice, Madagascar, le Sri Lanka etc.

0001 (3)

« Le Batik indonésien », à l'origine essentiellement produit sur l'île de Java1, a été inscrit en 2009 par l'UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Le mot, d'origine javanaise, a la même racine que le mot titik, qui signifie « point ».

0001 (11)

On passe notre 1ere soirée sur la place Alun-Alun ou nous relevons le challenge de la traversée de la place les yeux bandés. Le but étant de passer entre 2 grands arbres pour que le voeu se réalise.

0001 (35)

0001 (21)

0001 (29)

0001 (38)

0001 (32)

 On repart après cette 1ere soirée vers notre hotel...

0001 (15)

0001 (39)

0001 (40)

0001 (44)

0001 (45)

0001 (46)

0001 (47)

Jour 2: Direction tôt, et tant mieux vers Prambanan, à une heure de route de Djodja:

0001 (49)

Prambanan, que les Javanais appellent aussi Candi Rara Jonggrang, est un ensemble de 240 temples shivaites, construits au IXe siècle sous la dynastie Sanjaya du premier royaume de Mataram dans la région de Java central, à proximité de Yogyakarta. Une inscription datée de 856 marque ce qui est peut-être sa pierre de fondation.

Prambanan est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

Le temple central est dédié à Durgā Mahîshâsuramardini (c'est-à-dire "combattant le démon Mahîshâsura"), épouse de Shiva.

0001 (54)

Il repose sur une structure surélevée de 34 m de côté contenant une statue de la déesse. Cette structure est entourée d'une enceinte de 110 m de côté incluant les temples annexes. Le tout repose sur une plate-forme rectangulaire de 390 × 222 m.

0001 (53)

À l'intérieur du temple principal, on trouve des scènes de combats entre le Bien et le Mal... et bien sûr, des représentations de Brahma, Shiva, Vishnu, Ganesh et bien d'autres divinités.

Le temple central est dédié à Durgā Mahîshâsuramardini (c'est-à-dire "combattant le démon Mahîshâsura"), épouse de Shiva.

0001 (60)

0001 (62)

0001 (69)

0001 (50)

Les temples sont dans un parc bien agréable!

 0001 (65)

0001 (67)

0001 (73)

 IMG-20190506-WA0095

0001 (79)

0001 (82)

 

0001 (83)

0001 (88)

0001 (92)

0001 (103)

0001 (106)

0001 (107)

0001 (108)

0001 (109)

0001 (113)

0001 (114)

Je suis impressionée par les lampadaires! 

0001 (115)

0001 (116)

0001 (123)

0001 (127)

0001 (128)

0001 (129)

0001 (131)

Notre hotel "green"! 

0001 (132)

Le lendemain, nous allons à Jomblang cave/ Fabuleuse expérience de 50 mètre de descente en rappel et de remontée tratée par une bonne vingtaine d'indos!

0001 (134)

IMG-20190506-WA0056

IMG-20190506-WA0057

IMG-20190506-WA0058

IMG-20190506-WA0081

1 (1)

1 (4)

0429_1

0429_2

IMG-20190506-WA0076

IMG-20190506-WA0077

IMG-20190506-WA0113

IMG-20190506-WA0121

IMG-20190506-WA0123

IMG-20190506-WA0125

Après une bonne douche, on se dirige cette fois vers Borobudur à 4 h de route de là...au Nord Ouest de Yogakarta...

A deux pas du volcan Merapi et au centre de l’île de Java, le sanctuaire bouddhique de Borobudur trône majestueusement depuis plus d’un millénaire. J'ai copié le site "Bali autrement" pour les infos. 

L'ensemble nous a beaucoup plus. Nous sommes restés 4 h sur place de 4h à 8 h du matin. 

Plus grand monument bouddhiste au monde, Borobudur est aussi le site touristique le plus visité de l’archipel indonésien. Cerné par de redoutables et redoutés volcans, le « parc archéologique » se situe dans la plaine fertile et sacrée de Kedu, à Magelang, à 42 km de la ville de Yogyakarta, « capitale culturelle » de l’île de Java sinon de l’Indonésie tout entière. 

0001 (194)

0001 (183)

0001 (136)

Gigantesque mandala, les bouddhistes du monde entier visitent cette terre sacrée, aujourd’hui musulmane, y déposent quelques offrandes ou récitent des mantras pour exprimer leur foi.

Mêlant sur plusieurs niveaux une imposante architecture et une finesse dans la sculpture des 1460 bas-reliefs retraçant les multiples vies de Bouddha, le site prestigieux de Borobudur est un sanctuaire unique en Indonésie. Mesurant 113 mètres de côté, le monument prend la forme d’un immense mandala, symbolisant le cosmos. La construction de ce stupa – et non pas un véritable « temple », car nulle image d’un dieu ici – s’est étalée sur un siècle, entre 750 et 850, sous le règne de la dynastie bouddhiste Sailendra. Il semble que le nom de Borobudur dérive du sanscrit « vihara Buddha uhr » qui signifie « le monastère bouddhique sur la colline ».

0001 (137)

La grimpette pour aller à la rencontre du nirvana est, théoriquement du moins, aussi mystique que touristique. 0001 (143)

Parcourir les galeries et les escaliers du « parc » de Borobudur, c’est d’abord entreprendre un parcours initiatique et didactique – le « tour » se fait dans le sens des aiguilles d’une montre – pour le fidèle en quête de libération intérieure.

0001 (146)

0001 (152)

 L’ensemble s’étage harmonieusement sur trois niveaux. Plus précisément, quatre escaliers situés aux quatre points cardinaux permettent d’atteindre la dernière terrasse. Bordant les plateformes circulaires, 72 stupas ajourés en forme de cloches abritent autant de statues du Bouddha. Au total, 2670 bas-reliefs (dont 1460 sont narratifs et 1210 décoratifs) couvrent majestueusement le monument à l’extérieur comme à l‘intérieur. 

 IMG-20190506-WA0030

 IMG-20190506-WA0020

Alors, c’est simple : plus on grimpe, le stupa central fait 50 mètres de haut, et plus les formes sont épurées promettant une libération prochaine, incarnée par le fameux nirvana. L’élévation spirituelle atteint son but sur les trois terrasses circulaires où le pèlerin accède au monde divin. Puis, il atteint le stupa central, pénétrant de fait dans le « Monde sans forme » (arupadhatu), sorte de stade ultime du bouddhisme… Dans ce moment propice à l’ascèse, on est soudain côtoyé par ces 72 stupas creux, en forme de cloche et aux parois ajourées de losanges, renfermant chacun une statue de Bouddha en train de méditer. Une position qui représente aussi la nature fourbe du monde qui nous entoure !

0001 (155)

0001 (156)

0001 (157)

0001 (164)

0001 (170)

0001 (175)

0001 (177)

0001 (179)

0001 (187)

Après un bon petit déj et un plouf dans la piscine, on part à la découvert de la campagne environnante qui est magnifique!

0001 (191)

0001 (196)

0001 (201)

0001 (208)

0001 (209)

 Superbe séjour! 

Posté par carolo à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 mai 2019

9 jours à Taïwan en Février 2019!

Entièrement d'accord avec cette description du guide du routard!

Nous y avons passé 9 jours, fin Février, début Mars 2019. Belle et bonne découverte! 

Depuis 14 ans nous nous détournions de cette destinations l'imaginant manquer de surprises, de charme... ERREUR!

C'est un bol de fraîcheur assurée...d'humidité aussi...

L'émission "Geopolitis" est intéressante pour comprendre le lien Chine-Taäwan".

Carte Taiwan - Plan Taiwan

"Fer de lance de la révolution des dragons asiatiques, Taiwan est associée dans l’imaginaire collectif à ses puces électroniques, ses ordinateurs dernière génération, ses écrans plats ou encore son matériel informatique dernier cri. Il existe bel et bien une Taiwan high techaujourd’hui en phase avec la révolution multimédia...
Pourtant cette île rebelle, en confrontation ouverte avec la Chine, offre un tout autre visage. Derrière l’image de Taipei, sa capitale moderne et cosmopolite symbolisée par l’inébranlable tour 101, figurant parmi les plus hauts gratte-ciels du monde, se cache une île sauvage où la nature est encore intacte.
Recouverte à 70 % de végétation, traversée par la plus haute chaîne de montagne d’Asie du nord-est, à l'exception du Tibet, Taiwan compte près de 1 500 km de littoral très contrastés, avec des falaises dans le Nord-Est et des plages de sable fin dans le Sud. Les marins portugais, qui découvrirent cette île de mer de Chine en 1590, l’ont surnommée « l’île de Formose » (« formosa » signifiant « belle »).
L’ouest de l’île, le long de la plaine côtière entre Taipei et Kaohsiung, est la partie la plus urbanisée et la plus peuplée de Taiwan. Avec son train à grande vitesse, le Taiwan High Speed Train (version taïwanaise du TGV) et ses villes ultra-développées, la côte ouest reste la plus moderne.
Changement de décor sur la côte est, plus sauvage et plus traditionnelle. Avec ses falaises abruptes plongeant dans l’océan Pacifique, ses gorges en marbre blanc et noir de Taroko, ses petits villages de pêcheurs et ses montagnes culminant à plus de 3 000 mètres d’altitude, la côte est réserve encore de belles surprises.
Fréquentée majoritairement par des hommes d’affaires, Taiwan s’ouvre progressivement au tourisme".

Nous avons traversé l'île du Sud-Ouest au Nord-Est en terminant le cricuit par 2 jours à Taipei.

carte

 Tainan

001 (1)

 Carte d'identité Taiwan

- Nom officiel : République de Chine.
- Ancienne appellation : Formose.
Statut : officiellement, Taiwan est administré depuis 1949 par la République populaire de Chine. Cependant, l'île est de facto indépendante, et se comporte comme un État autonome.
- Superficie : 36 191 km². En plus de l’île principale (95 % du territoire national), Taiwan comprend l’archipel de Penghu (archipel des Pescadores), les îles de Kinmen (Quemoy), l’île de Matsu et des îlots comme l’île Verte ou l’île des Orchidées.
- Population : 23 556 000 (estimation 2017). La plupart des habitants sont regroupés dans les grandes villes : Taipei, Kaohsiung et Taichung.
Densité : 644 hab./km².
Capitale : Taipei, située à la pointe nord de l’île. 
Régime : République à régime semi-présidentiel.
Chef de l’État : Tsai Ing-wen (depuis mai 2016) ; elle est la première femme présidente élue du monde chinois.
Monnaie : nouveau dollar de Taiwan.
Langues : chinois mandarin (langue officielle) ; holo taïwanais et dialectes aborigènes parlés dans les ethnies.
Religions : bouddhisme et taoïsme (93 % de la population), christianisme (4,5 %), islam et hindouisme. Les Taïwanais mêlent souvent les pratiques de plusieurs religions. 
Ethnies :

  • plus de 98 % de Taiwanais sont des Chinois «Hans », descendants de la Chine continentale (provinces de Fujian et de Guangdong) ;
  • 2 % de la population appartiennent à l'une des 12 tribus d'Aborigènes, qui ont leurs propres langue, traditions et organisation tribale.

001 (8)

001 (17)

 Économie de Taïwan: Taiwan fait partie des pays les plus développés au monde. En Asie du Sud-Est, l’île s’est imposée comme un des quatre dragons asiatiques (pays à forte croissance industrielle dans la seconde moitié du XXe siècle ; avec Hong Kong, Singapour et la Corée du Sud). 

Son taux de croissance a atteint les 10,5 % en 2010, mais est depuis retombé entre 1,5 et 3,5 % en raison du repli des exportations vers les États-Unis, la Chine et l'Europe. Les exportationssuscitent en effet les deux tiers de la création de richesse de l'île. Le taux de chômage oscille entre 4 et 5 %.

Le miracle économique taïwanais repose sur une économie capitaliste portée par l’informatique et les produits de haute technologie, ainsi que par l'industrie et les services. Taiwan s'est aussi distingué dans les technologies de l’information et de la communication. L'île a réussi ses délocalisations en Chine continentale, dont elle est le premier investisseur.

Le commerce extérieur a permis à Taiwan d'avoir une forte croissance. Ses exportations (de produits informatiques et électroniques, de textile, de biens de consommation courante...) lui permettent de dégager un excédent commercial.

L’objectif du gouvernement sur le long terme est de redéployer l’économie vers les « biotechnologies » et les technologies vertes.

001 (22)

En montant vers Alishan par la route

001 (26)

Nous avons dormi à YunMinGi B&B dans le Meishan Township. Emplacement idéal pour des ballades au milieu des plantations de thé et forêt de bambous!

 001 (38)

001 (39)

001 (42)

001 (49)

001 (51)

001 (67)

001 (71)

001 (76)

 

001 (85)

001 (84)

Au coeur des plantations d'un des meilleurs thés du monde: LE OOLONG 

Comme en Chine, le thé est la boisson la plus populaire et la plus courante à Taiwan. Le thé Oolong de Nantou, le thé Wunshan Baojhong de Pinglin, le thé Tie Guanyin de Mujhan sont les variétés les plus appréciées à Taiwan. 

L’île abrite de nombreuses maisons de thé où on y déguste des thés parmi les plus fins au monde. La cérémonie du thé, véritable rituel culturel importé de Chine!

La Taiwan Beer est un peu la boisson nationale après le thé. On trouve aussi la Tsingtao, célèbre marque de bière chinoise, et la Sapporo, la bière japonaise importée.

001 (237)

Les pichiu wu sont des bars typiques spécialisés dans les bières exotiques, parfois servies avec des fruits de mer. 

Le vin rouge est de plus en plus consommé à Taiwan.

Le kaoliang chiu, une liqueur de sorgho à boire d'une seule traite, ou encore le shaohsing chiu (vin de riz jaune), plus doux, servi chaud à la fin du dîner.

Les bars à jus de fruits de Taiwan servent des jus frais de fruits exotiques et tropicaux.

001 (382)

Nous gagnons la région de Ren'ai township en passant par Alishan. Route de 7 à 8 h! Magnifiques paysages!

001 (91)

Escale pour le lunch à Sun moon lake: un joli site mais il n'est à mon avis pas nécessaire d'y séjourner. Tourisme de masse / Betonnage des rives du lac / peu d'attrait...

001 (92)

Nous poursuivons la route qui monte jusque la région de Qingjing Farm où nous allons passer la nuit.

Belles serres et joli site pour lever et coucher du soleil!

 001 (98)

001 (99)

001 (103)

 Nous rentrons le lendemain matin dans le parc national de Taroko: Magnifique et très varié. Non, il ne s'agit pas seulement de gorges encaisseés mais aussi de hauts-plateaux où les points de vue et rando sont incroyables!

001 (105)

001 (115)

001 (125)

 Taiwan compte 286 sommets à plus de 3000 mètres….

001 (140)

001 (146)

 Randonnée magnifique : Hehuanshan North Peak / Facile et très beau point de vue!

001 (160)

C’est grâce aux Japonais que ce fameux massif Hehuanshan est facile d’accès par la route nationale 14 qui relie Hualien (ville côtière) et sa côte est sauvage à Taichung sur la côte ouest surpeupléeLes colons japonais avaient décidé de désenclaver cette région pour venir à bout de la résistance aborigène et les travaux ont été titanesques.

Pour l’anecdote Hehuanshan est le seul endroit à Taiwan où l’on peut prendre sa voiture et aller découvrir la neige quelques jours par an…

001 (164)

001 (167)

001 (169)

 Le lendemain, après une nuit dans les gorge de Taroko, nous découvrons à flan de montagne ces gorges profondes toutes marbrées.

 001 (177)

 001 (174)

001 (180)

001 (191)

001 (211)

001 (215)

001 (216)

001 (218)

 Puis route vers, le Nord: JIUFEN. La route côtière pêut être très belle...avec du soleil...Pas de chance pour nous!

001 (225)

Jiufen: la ville aux lanternes / spécilaité de street food!

Jiufen est connue pour être la ville ayant inspiré  Miyazaki pour le dessin animé Le Voyage de Chihiro. 

001 (226)

001 (235)

001 (240)

001 (241)

001 (246)

001 (236)

Taïwanune petite Chine culinaire en concentré, avec des plats typiques des grandes villes et des provinces chinoises. Les Taiwanais ont absorbé les influences de la cuisine cantonaise (au tsai), de la province du Hunan (chwan tsai), de la province du Fujian, de Shanghai et de Jiangzhe, les autres cuisines régionales chinoises Han, sans oublier les saveurs de la cuisine hakka (kejay tsai). 

 

20190306_144146

 

20190308_145756

 

La cuisine japonaise est aussi très présente sur l’île, héritage de 50 ans de présence nippone (1895-1945).
La cuisine taiwanaise est donc un mélange d’influences chinoise et japonaise, plus sucrée et avec de nombreux poissons et fruits de mer. Sur l’ouest de l’île et dans les grandes villes, il existe une cuisine plus créative à base de thé et de fleurs. 
Dans les restaurants gastronomiques des grands hôtels, une nouvelle cuisine taiwanaise, très légère et occidentalisée, tend à se développer. On trouve également des restaurants servant une cuisine internationale (française, espagnole, italienne, indienne…).

20190309_135542

Parmi les plats les plus répandus à Taiwan, on trouve de nombreuses spécialités chinoises : canard laqué à la pékinoise, raviolis à la vapeur de Shanghai, riz gluant à la vapeur, légumes marinés avec du porc, plats à base de tofu, nouilles de riz, soupes de boulettes de poisson,  poisson frit à la vapeur…
Beaucoup de patates douces et de racines de taro. Côté viandes, on sert surtout du poulet, suivi du porc, du bœuf et de l'agneau.

20190309_140320

Sur la côte Est, poissons cuits à la vapeur, crabes et fruits de mer sont servis dans les petits ports de pêche.

Pour la cuisine créative à base de thé et de fleurs, goûtez aux plats de crevettes à cocktail au thé Longjing, aux raviolis cuits à la vapeur parfumés au thé vert, à la soupe de nouilles de bœuf parfumées au thé ou encore à la salade de pétales de roses.

001 (383)

Ensuite nous nous dirigeons vers le Yehliu qui est une péninsule et un géoparc, sur la côte nord de Taïwan, entre Taipei et Chilung, célèbre pour de curieuses figures formées par l'érosion.

001 (263)

 001 (257)

001 (258)

Et nous rejoignons le parc national de Parc national de Yangmingshan aux sources d'eaux chaudes et sulfureuses. Il pleut il pluet bergère!

001 (267)

Le lendemain on gagne Taipei pour y paser 2 jours sous la pluie...mais peu importe... 

On commence par la visite du musée national du palais. Collection incroyable d'oeuvre d'art qui ont fui les régimes destructeurs du XXeme s.

001 (270)

001 (271)

001 (273)

001 (274)

Puis en route, vers le mémorial de Chiang Kai-Shek pour la relève de la garde!001 (277)

001 (290)

La République de Chine soutient les tibétains "envahis"

 001 (298)

001 (311)

001 (314)

001 (316)

Taipei 101 comporte 101 étages (d'où son nom) et 5 niveaux de sous-sols / 509.20 mètres de haut. On a cru que nous ne la verrions pas! Mais entre quelques nuages, ça était possible.

L'architecture du bâtiment est un symbole de l'évolution technologique et de la tradition asiatique. Son approche postmoderne au style incorpore des éléments traditionnels tout en ajoutant une touche moderne. La tour est conçue pour faire face aux typhons et séismes!

001 (319)

001 (322)

001 (332)

Un street-art bien présent!

001 (348)

001 (353)

001 (362)

 001 (365)

001 (366)

La street-food, une permanence!

001 (368)

001 (371)

001 (380)

 001 (381)

Allez-y! Foncez! Régalez-vous des richesses de Taïwan!20190304_170750

Et vive le bubble TEA!

20190302_155812

Posté par carolo à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 janvier 2019

Varanasi (Benares) et Agra: l'Inde spirituelle et l'Inde majestueuse

Une semaine à la Toussaint 2018!

Depuis longtemps, j'ai envie de découvrir la ville au bord du Gange où venir y mourir est un must! 

Résultat de recherche d'images pour "benares carte"

Bénarès, l’une des plus vieilles villes du monde, aurait 5.000 ans. Edifiée sur les rives du Gange, elle est l’une des sept cités sacrées de l'hindouisme.

2018-10 Inde Benares Agra 166(1)

Bénarès, la ville religieuse la plus célèbre de l’Inde, où l’on dit que Shiva a créé l’univers, attire chaque année plus d’un million de pèlerins. Ceux-ci longent du sud au nord la rive gauche escarpée du Gange, sur laquelle est bâtie la ville.

 2018-10 Inde Benares Agra 167(1)

 

2018-10 Inde Benares Agra 280(1)

Bénarès, l’une des villes les plus saintes de l’Inde, est sans conteste la cité de Shiva.

2018-10 Inde Benares Agra 159(1)

 2018-10 Inde Benares Agra 298(1)

2018-10 Inde Benares Agra 158(1)

Le Gange, selon la tradition, ne s’écoule-t-il pas de la longue chevelure de ce dieu, qui en canalisa ainsi le flot lorsque la déesse Gangâ, fille d’Himavat, dieu de la Neige et personnification de l’Himalaya, déversa ses eaux sur la Terre ? Shiva surgit alors des profondeurs, sous la forme d’un pilier de lumière, pour s’élever jusqu’au ciel et empêcher le déluge. Il laissa à Bénarès un lingam phallique, son symbole.

2018-10 Inde Benares Agra 171(1)

2018-10 Inde Benares Agra 237(1)

Ce Jyotirlingam, point clé du pèlerinage dans la cité, se trouve au centre du temple le plus sacré, celui de Vishvanat, aussi appelé Temple d’or en raison de l’or qui recouvre ses tours et son dôme.

Tout à la fois chaotique et paisible, délabrée et parée de joyaux, terne et vivement colorée, pieuse et avide d’argent, Bénarès est aussi diverse, contradictoire et attirante que le panthéon hindouiste auquel elle est si intimement liée.

2018-10 Inde Benares Agra 136(1)

2018-10 Inde Benares Agra 167(1)

2018-10 Inde Benares Agra 200(1)

2018-10 Inde Benares Agra 221(1)

Si des milliers de pèlerins s’y rendent chaque année pour vénérer Shiva, d’autres y viennent pour mourir et atteindre la «moksha», la libération de l’âme du cycle des réincarnations.

Selon la croyance populaire, mourir à Bénarès évite toute réincarnation intérieure. La réincarnation est en effet source de souffrance.

C’est pourquoi de nombreux hindous viennent y attendre la mort. Il n’est pas rare d’assister, dans les gares de l’Inde, aux adieux de familles à leur aïeul qui prend le train pour un voyage sans retour.

2018-10 Inde Benares Agra 387(1)

La crémation se déroule pour l’essentiel sans cérémonie. À Bénarès, la mort fait partie de la vie.

2018-10 Inde Benares Agra 139(1)

La crémation a lieu sur un palier de l’un des deux ghats les plus sacrés. Curieusement, ceux qui sont morts de maladies contagieuses comme la peste ou la variole ne sont pas incinérés mais confiés directement à l’eau sacrée du fleuve.

2018-10 Inde Benares Agra 197(1)

Les cadavres sont conduits au bord du fleuve sur des civières en bambous, les hommes enveloppés dans un linceul blanc, les femmes dans un linceul rouge ou doré. Les porteurs répètent la phrase rituelle Ram nam satchhe (« le nom de Rama est vérité »).

2018-10 Inde Benares Agra 274(1)

Chaque moment de la journée signifie un moment des funérailles, entre la préparation du bûcher, l'arrivée du corps, le versement de l'eau du gange dans la bouche du défunt, l'incinération (avec des bois différents selon la richesse de la famille: le bois de Santal coût par ex très cher), la récupération du bassin des femmes qui brûle plus difficilement ou des côte pour les hommes et leur lancé dans le gange par le conjoint. 

2018-10 Inde Benares Agra 272(1)

2018-10 Inde Benares Agra 218(1)

P1000841

On peut même voir des cadavres flotter sur le Gange. Ce sont souvent ceux de vieux sadhous, ermites itinérants ayant renoncé au monde matériel pour atteindre la libération spirituelle, et vivant tout à la fois en dehors de la société et parmi elle.

2018-10 Inde Benares Agra 225(1)

Les Sadhous aghori ont si peu peur de la mort qu’ils se couvrent de cendres des bûchers et boivent dans des crânes.

Les lieux de pèlerinage sont si nombreux en Inde qu’on peut en faire une approche statistique. Certains s’y sont essayés et ont établi que 42 % d’entre eux sont situés au bord de rivières, 15 % au sommet de collines, 8 % au bord de la mer, 5 % à un confluent, 4 % auprès d’une source… En ce qui concerne les divinités vénérées, 36 % des pèlerinages sont dédiés à Shiva, 30 % à Vishnou, 18 % à la déesse-mère Shakti, à peine plus de 1    % à Brahma et 14 % à d’autres dieux.

2018-10 Inde Benares Agra 125(1)

2018-10 Inde Benares Agra 128(1)

2018-10 Inde Benares Agra 137(1)

2018-10 Inde Benares Agra 229(1)

2018-10 Inde Benares Agra 251(1)

Le sentiment religieux est tel qu’un dicton tamoul déconseille formellement d’habiter loin d’un temple… 

2018-10 Inde Benares Agra 160(1)

2018-10 Inde Benares Agra 161(1)

2018-10 Inde Benares Agra 182(1)

2018-10 Inde Benares Agra 165(1)

Des escaliers monumentaux, les ghats, permettent d’accéder au fleuve quel que soit le niveau de la crue. A chacun des cinq ghats, le pèlerin prie et prend un bain rituel.

2018-10 Inde Benares Agra 384(1)

2018-10 Inde Benares Agra 386(1)

La rive droite, plate et sujette à des inondations, a la réputation d’être impure : celui qui y meurt renaît sous forme d’un âne.

2018-10 Inde Benares Agra 370(1)

2018-10 Inde Benares Agra 380(1)

La ville, les Ghats sont magiques par la vie religieuse. En s'assayant sur les marches d'un Ghat, on peut observer le recueillement, la vie des commerçants profitant du tourisme religieux, les touristes venant des différentes régions d'Inde, les vaches sacrées...

2018-10 Inde Benares Agra 121(1)

2018-10 Inde Benares Agra 297(1)

2018-10 Inde Benares Agra 299(1)

2018-10 Inde Benares Agra 117(1)

2018-10 Inde Benares Agra 209(1)

En circulant dans les rues de la vieilles villes, on découvre une vie grouillante d'artisans, d'échoppes, de temples...Mais l'ensemble est très calme. Les vaches au rythme de leur rumination et de leur déplacement nonchalant ralentisse le rythme.

2018-10 Inde Benares Agra 232(1)

2018-10 Inde Benares Agra 236(1)

2018-10 Inde Benares Agra 247(1)

2018-10 Inde Benares Agra 329(1)

2018-10 Inde Benares Agra 342(1)

Résultat de recherche d'images pour "taj mahal agra carte"

Après ces quelques journées de contemplation, d'étonnement, et finalement d'apaisement, on s'envole pour une Inde plus ostentatoire: l'Inde des palais et du pouvoir: Agra. La ville du Taj Mahal mais pas que!

Nous avons commencé par le bébé Taj-Mahal! Quelle élégance!

Situé sur la rive gauche de la Yamuna, le mausolée d’Itimad-ud-Daulah, construit en 1628 au centre d’un jardin, est le précurseur du Taj. Ici repose le vizir de l’empereur et père de la poétesse persane Nur Jahan, elle-même épouse de l’empereur Jahangir. Le mausolée d’Itimad-ud-Daulah, plus petit que la Taj Mahal, est lui aussi décoré d’incrustations de pierres semi-précieuses. Dans ce « Baby Taj » cependant, la marqueterie est en marbre polychrome et non blanc.

2018-10 Inde Benares Agra 396(1)

2018-10 Inde Benares Agra 397(1)

2018-10 Inde Benares Agra 403(1)

2018-10 Inde Benares Agra 404(1)

2018-10 Inde Benares Agra 410(1)

LEVEZ-VOUS TOT! Vous y serez seuls!

Le Taj Mahal se trouve à l'Est d'Agra, une ville à 175Kms de la capitale de l'Inde New Delhi, dans une zone qui était autrefois celle des palais et jardins des seigneurs, lors de la construction du monument, aux temps de l'apogée de l'Empire moghol, au XVIIe siècle.

2018-10 Inde Benares Agra 484(1)

Immense mausolée funéraire de marbre blanc, il est édifié entre 1631 et 1648 à Agra sur l'ordre de l'empereur moghol Shah Jahan pour perpétuer le souvenir de son épouse favorite, le Taj Mahal, joyau le plus parfait de l'art musulman en Inde.

2018-10 Inde Benares Agra 455(1)

2018-10 Inde Benares Agra 456(1)

2018-10 Inde Benares Agra 476(1)

 

Il y a trois types de décoration au Taj Mahal : Les peintures, qui sont rares, les bas-reliefs, essentiellement dans le marbre - mais pas que - et les pietra dura, qui sont des incrustations de pierres précieuses ou semi-précieuses sur des plaques minérales, essentiellement du marbre.

2018-10 Inde Benares Agra 478(1)

2018-10 Inde Benares Agra 416(1)

2018-10 Inde Benares Agra 479(1)

2018-10 Inde Benares Agra 480(1)

Le Taj Mahal est surtout connu pour son mausolée de marbre blanc, symbole de l'amour éternel, mais ce mausolée ne représente qu'une partie du site du Taj Mahal. Ce dernier est en fait un vaste ensemble rectangulaire, d'exactement 580m par 305 orienté Nord-Sud.

 2018-10 Inde Benares Agra 462(1)

 2018-10 Inde Benares Agra 488(1)

 La route fait partie du voyage vers Fatehpur... 

2018-10 Inde Benares Agra 432(1)

Fatehpur-Sikri est une ville de l'État de l'Uttar Pradesh en Inde. Elle fut la capitale impériale de l'Empire moghol de 1571 à 1584. Construite par l'empereur Akbar, parfaitement conservée depuis son abandon, elle est un témoignage remarquable de l'architecture indienne du xvie siècle.

A 1 heure de voiture d'Agra: à ne râter sous aucun prtéexte! Magnifique! Nousa vons choisi la fin de journée pour nous y rendre et profiter de la lumière chaude qui déclinait peu à peu. Ambiance calme et envoutante...

Fatehpur: ambiance sonore!

2018-10 Inde Benares Agra 442(1)

2018-10 Inde Benares Agra 444(1)

2018-10 Inde Benares Agra 445(1)

 

2018-10 Inde Benares Agra 431(1)

 

L'incontournable visite aussi est le fort d'Agra!

À proximité immédiate des jardins du Taj Mahal, le Fort rouge d'Agra, monument significatif du XVIIesiècle moghol, est une puissante citadelle de grès rouge enserrant dans son enceinte de 2,5 km de périmètre la ville impériale, avec un grand nombre de palais féeriques, comme le palais de Jahangir ou le Khas Mahal, bâti par Shah Jahan, des salles d'audience, comme le Diwan-i-Khas, et deux très belles mosquées.

Il est massif, solide, rouge, élégant et calme. Venez-y très tôt le matin, à l'ouverture! Le fort sera à vous!

2018-10 Inde Benares Agra 418(1)

2018-10 Inde Benares Agra 446(1)

 

2018-10 Inde Benares Agra 422(1)

 

Et l'Uttar Pradesh, c'est aussi ça: des couleurs, des odeurs, des sons qui nous imprègnent à chaque instant: 

2018-10 Inde Benares Agra 470(1)

2018-10 Inde Benares Agra 495(1)

2018-10 Inde Benares Agra 469(1)

 2018-10 Inde Benares Agra 151(1)

2018-10 Inde Benares Agra 219(1)

2018-10 Inde Benares Agra 173(1)

2018-10 Inde Benares Agra 189(1)

2018-10 Inde Benares Agra 209(1)

 

2018-10 Inde Benares Agra 291(1)

2018-10 Inde Benares Agra 300(1)

2018-10 Inde Benares Agra 365(1)

2018-10 Inde Benares Agra 409(1)

2018-10 Inde Benares Agra 315(1)

 

2018-10 Inde Benares Agra 449(1)

2018-10 Inde Benares Agra 450(1)

2018-10 Inde Benares Agra 303(1)

2018-10 Inde Benares Agra 368(1)

2018-10 Inde Benares Agra 373(1)

Posté par carolo à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 mai 2018

Le sultanat d'Oman Fév 2018

Viser l'Ouest.

Dépasser l'Inde.

On arrive dans la péninule arabique. Une géopolitique peu encourageante. Mais un pays médiateur dans la zone, un pays tolérant pour la religion.

Nous repartons avec nos amis, les "dragons" de Komodo, les "aborigènes" d'Australie, Fred, Manu et Romane!

 

La femme peut conduire, être élue, travailler et voter. 

L'opposition n'est pas vraiment permise. La presse est contrôlée. Un Singapour de la péninsule arabique? En 2011, les omanais ont fait leur printemps arabe réclamant plus de transparance, du travail, plus de liberté d'expression. Qabous a réprimé ces révoltes.  

La source de richesse ici: le pétrole.  Le pétrole représente encore environ 80% des recettes de l’Etat. Mais, le pays est confronté à lépuisement des ressources. Pour parer à l’afflux de migrants, notamment indiens, une loi privilégie l’embauche des Omanais, dans le but de faire baisser le taux de chômage des locaux, qui avoisinait 15% en 2014. Le pays s’oriente vers le secteur du tourisme de luxe et tente d’investir dans de nouveaux domaines (aluminium, robotique) pour gérer l'après-pétrole.

La promotion de son islam tolérant, l’ibadisme, est cohérente avec la personnalité originale du sultan, presque ouvertement homosexuel. Un tabou, d’ailleurs, dans les discussions avec la population au sujet de sa succession. Pour le moment, la société omanaise vit un islam de paix, en paix, pour la paix.

C’est le sultan Qabous ben Saïd a pris le pouvoir en 1970. Cooptation, allégeance signent son régime. La stabilité est à ce prix. La contestation reste murmure. L’absolutisme de ce sultan éclairé unifie la nation autour des bienfaits de son État-providence. Le crime de lège-majesté existe...

On ne peut s'empêcher de comparer Oman à Singapour sur plusieurs plans. 

10 jours fabuleux entre montagnes, déserts et Wadis!

JOUR 1 : Mercredi 28 février: Arrivée à MUSCAT à 21h202018-03 Oman 001(1)

En ouvrant les rideaux le matin. Mascate s'éveille. Nous ne sommes plus en Asie à la végétation luxuriante ni en Europe ou en Australie. Le paysage est sec, jaune, les toits sont plats. Souvenir du Maroc. Les filles n'ont jamais vu ce type de paysage. 

2018-03 Oman 002(1)

 

JOUR 2 : Jeudi 01 Mars

2018-03 Oman 003(1)

Pt'it dej oriental bien énergisant (la boulangerie au pied de l'hotel)

En route pour la mosquée du Sultan Qabous. La mosquée est ouverte de 8h00 à 11h00 (homme : t-shirt et pantacourt au moins jusqu’au milieu des mollets ; femmes : bras, jambes et cheveux) sinon des abayas peuvent être louées.

2018-03 Oman 005(1)

 La cour suprême de Mascate (en face la Mosquée)

 2018-03 Oman 006(1)

 Parées!

2018-03 Oman 008(1)

La Grande Mosquée du Sultan Qaboos. 

Financée et commandée par le sultan Qabus ibn Said, elle a été commencée en 1995 et inaugurée le 4 mai 20011

 2018-03 Oman 018(1)

 Elle est particulièrement connue pour avoir le plus grand tapis fait main d'une seule pièce (70 x 60 mètres) et le plus grand chandelier du monde, serti d'or 24 carats.

 2018-03 Oman 019(1)

 2018-03 Oman 024(1)

2018-03 Oman 025(1)

On enchaine avec la visiet de l'opéra royal de Mascate: 

2018-03 Oman 030(1)

 La journée continue vers le marché au poissons, et les envions de Mascate, pour finir souk de mascate. 

2018-03 Oman 032(1)

2018-03 Oman 033(1)

2018-03 Oman 040(1)

 2018-03 Oman 042(1)

Des infrastructures rutilantes

2018-03 Oman 046(1)

2018-03 Oman 049(1)

 Le souk de Mascate

2018-03 Oman 052(1)

2018-03 Oman 054(1)

 Où sont les femmes? Nous en croisons très peu!

2018-03 Oman 043(1)

 A l'extérieur de la ville, au Sud, le long de la côte... Un paysage minéral étonnant!

 

JOUR 3 : Vendredi 02 mars

2018-03 Oman 058(1)

 Mascate s'éveille 

On quitte Mascate pour gagner les montagnes. Avant de rentrer dans le massif, on visite le fort Nakhal 

2018-03 Oman 062(1)

Le Fort Nakhal est un grand fort du Moyen-Orient, situé dans la région d'Al Batinah, dans le sultanat d'Oman.

Le fort se trouve à 120 kilomètres à l'ouest de la capitale Mascate. Il s'agit d'un des monuments historiques les plus importants du sultanat. L'architecture de ce fort ne suit pas de modèle particulier, car il a été conçu autour d'un promontoire rocheux irrégulier.

2018-03 Oman 068(1)

Son nom vient de « Nakheel », qui signifie « datte » : les dattiers sont encore très cultivés autour de Nakhal town.

2018-03 Oman 059(1)

L'origine de ce fort plusieurs fois remanié serait très ancienne, peut-être anté-islamique. Il est rénové comme tous monuments historiques que nous visiterons pendant le voyage!

Et la piste commence! On s'enfonce dans les montragnes. Paysage minéral!

2018-03 Oman 074(1)

 On arrive à Bimah où nous nous installons pour la nuit dans un dortoir. Charmant endroit!

2018-03 Oman 075(1)

 2018-03 Oman 077(1)

 

Jour 4: Journée canyoning dans le Snake canyon! Extra! Fabuleux! 

2018-03 Oman 083(1)

 Snake canyon

 G0311506(1)

  Snake canyon

  GOPR0037(1)

 Snake canyon

 GOPR0061(1)

GOPR0112(1)

GOPR1538(1)

Vive le soleil qui nous réchauffe!

GOPR0322(1)

 Après une bonne douche, un bon repas, nous quittons la guesthouse-refuge pour se diriger vers Al Hamra

2018-03 Oman 088(1)

2018-03 Oman 087(1)

 Vue sur Balat Sayt

2018-03 Oman 089(1)

2018-03 Oman 096(1)

2018-03 Oman 100(1)

2018-03 Oman 085(1)

2018-03 Oman 082(1)

 Route magnifique dans le massif du Jebel Shams

 

JOUR 5: Le grand canyon d'Arabie: magique!

 On part randonner et grimper en Via Ferrata dans le grand Canyon d'Arabi aux pieds du Jebel Shams.

2018-03 Oman 105(1)

2018-03 Oman 121(1)

2018-03 Oman 115(1)

2018-03 Oman 132 (1)

2018-03 Oman 109 (1)

2018-03 Oman 111(1)

2018-03 Oman 129(1)

2018-03 Oman 117(1)

2018-03 Oman 107(1)

 Le soir, nous nous installons dans la magnifique guesthouse Misfah Old House à Al Hamra

2018-03 Oman 149(1)

2018-03 Oman 154(1)

  

JOUR 6: Palmeraie de Al Hamra et route vers Nizwa

2018-03 Oman 161(1)

 

DSCN1327

2018-03 Oman 164(1)

2018-03 Oman 163(1)

2018-03 Oman 165(1)

2018-03 Oman 168(1)

2018-03 Oman 170(1)

 Une rando 4x4  dans le Wadi Nakh

 2018-03 Oman 176(1)

2018-03 Oman 179(1)

 2018-03 Oman 187(1)

 Le fort Jabreen

2018-03 Oman 192(1)

2018-03 Oman 185(1)

2018-03 Oman 188(1)

2018-03 Oman 196(1)

2018-03 Oman 199(1)

 L'éclairage publique sur les autoroutes

2018-03 Oman 201(1)

Un dîner omanais pantragruelique

 JOUR 7: Sur la route du désert

2018-03 Oman 202(1)

 Les rues de Nizwa, le matin

2018-03 Oman 214(1)

2018-03 Oman 217(1)

DSCN1511

2018-03 Oman 229(1)

 Birkat al Mouz, un village en ruine sur la route du désert

2018-03 Oman 241(1)

Aux portes des Wahiba Sands

2018-03 Oman 243(1)

 Le Sunset aux Wahiba Sands

2018-03 Oman 253(1)

 

2018-03 Oman 274

2018-03 Oman 251(1)

 DSCN1613

JOUR 8: Les Wahiba Sands grandioses: 4x4 et 4 pattes

2018-03 Oman 263(1)

Le sunrise aux Wahiba Sands

2018-03 Oman 264(1)

2018-03 Oman 266 (1)

 Le Nomadic desert Camp

 2018-03 Oman 272(1)

2018-03 Oman 273(1)

2018-03 Oman 278(1)

Après ce rally 4x4, nous sortons du désert pour gagner Sur

2018-03 Oman 286(1)

2018-03 Oman 287(1)

2018-03 Oman 291(1)

2018-03 Oman 297(1)

2018-03 Oman 293(1)

2018-03 Oman 300(1)

2018-03 Oman 303(1)

 Fin de journée à Sur 

2018-03 Oman 311(1)

2018-03 Oman 317(1)

2018-03 Oman 318(1)

2018-03 Oman 321(1)

 DSCN1817

 JOUR 9: Wadi Tiwi: une merveille!

2018-03 Oman 328(1)

 En route vers le wadi Tiwi!

2018-03 Oman 333(1)

 Wadi Tiwi

GOPR0543(1)

2018-03 Oman 335(1)

 Wadi Tiwi

2018-03 Oman 342(1)

 2018-03 Oman 345(1)

 

JOUR 10: Wadi Shab

GOPR0413(1)

 GOPR0432(1)

 GOPR0484(1)

 GOPR1990

 2018-03 Oman 343(1)

 Geco Sifah Camp en bor de mer: notre dernière nuit

 

JOUR 11: Vers Mascate, une magnifique route!

2018-03 Oman 353(1)

2018-03 Oman 352(1)

2018-03 Oman 354(1)

2018-03 Oman 366(1)

 2018-03 Oman 359(1)

 La boucle est bouclée

2018-03 Oman 362(1)

2018-03 Oman 363(1)

 

2018-03 Oman 368(1)

 Un voyage magique, sportif que je recommande à tous!

Posté par carolo à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2017

Croisière plongée aux Similan

Belle et éprouvante expérience: 3 nuits / 3 jours sur un bateau 

DSC02316

20171225_223707

20171225_193157

IMG_20171226_172358

Aux îles Similan à 6 heures de bateau de Khao-Lak, par une mer agitée...

Résultat de recherche d'images pour "îles similans"

IMG_20171227_162907

DSC02308

...pour passer "l'advanced"

Image result for advanced open water

GOPR0764

GOPR0726

IMG_20171226_182225

G0110805

Un bel endroit pour aller plus profond! 

Advanced = plongées à 30 mètres - plongées à courant - plongées de nuit

GOPR0772

GOPR0846

GOPR0873

GOPR0909

GOPR0940

Beach trip! Terre! 

IMG_20171226_172329

Après 4 plongés par jour, nous sommes séchés!

IMG_20171227_181522

IMG_20171226_164510

Des visiteurs bien sympathiques!

Une bonne centaine!

IMG_20171227_155301

IMG_20171228_070518

Posté par carolo à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


27 juin 2017

Roadtrip Perth/Alice-springs

Un roadtrip merveilleux: 3400 km en 9 jours.

Les photos parlent d'elles-mêmes

Perh > Alice Springs 

carte

2017Australie 002_DxO

De Perth à Wave-Rock

2017Australie 008_DxO

2017Australie 031_DxO

2017Australie 035_DxO

2017Australie 038_DxO

2017Australie 043_DxO

2017Australie 047_DxO

2017Australie 048_DxO

2017Australie 050_DxO

 Wave Rock > Kalgoorlie

2017Australie 071_DxO

2017Australie 076_DxO

2017Australie 080_DxO

2017Australie 087_DxO

2017Australie 090_DxO

2017Australie 103_DxO

2017Australie 113

2017Australie 132_DxO

2017Australie 133_DxO

2017Australie 137_DxO

2017Australie 141_DxO

2017Australie 150_DxO

2017Australie 155_DxO

2017Australie 157_DxO

2017Australie 158_DxO

2017Australie 179_DxO

 Laverton > Warburton

2017Australie 183_DxO

2017Australie 187_DxO

 

Waberton > Uluru

2017Australie 196_DxO

2017Australie 201_DxO

2017Australie 204_DxO

2017Australie 213_DxO

2017Australie 221_DxO

2017Australie 227_DxO

2017Australie 236_DxO

 2017Australie 238_DxO

2017Australie 240_DxO

2017Australie 252_DxO

2017Australie 255_DxO

2017Australie 256_DxO

2017Australie 257_DxO

2017Australie 258_DxO

2017Australie 264

2017Australie 265_DxO

2017Australie 267_DxO

 

 

Posté par carolo à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 février 2017

Cambodge 2ème édition

Retour au Cambodge après 10 ans. Siem Reap / Battambang avec Manou. 

2016-12 Cambodge 005(1)

Chouette voyage!

Je suis paresseuse. Les images parlent d'elles-mêmes.

2016-12 Cambodge 015(1)

Notre guesthouse: comme à la maison (Villa Nisa)

Les temples se rénovent grâce aux subventions de nombreuses puissances. 

2016-12 Cambodge 050(1)

2016-12 Cambodge 055

2016-12 Cambodge 077(1)

2016-12 Cambodge 078(1)

2016-12 Cambodge 085(1)

Les touristes sont de plus en plus nombreux, oui. 2016-12 Cambodge 326(1)

2016-12 Cambodge 108(1)

2016-12 Cambodge 119

2016-12 Cambodge 135(1)

2016-12 Cambodge 147(1)

2016-12 Cambodge 150(1)

Choisir des itinéraires inversés et s'écarter des sentiers battus sont de bonnes stratégies.

2016-12 Cambodge 161

2016-12 Cambodge 168

2016-12 Cambodge 176

2016-12 Cambodge 271(1)

2016-12 Cambodge 301(1)

2016-12 Cambodge 328(1)

2016-12 Cambodge 343(1)

2016-12 Cambodge 346(1)

Le trajet Siem Reap - Battambang: un régal...pour nous... Par chance d'être "chargés" sur un bateau avec peu de monde. Ce qui n'était pas le cas de tous....

2016-12 Cambodge 367(1)

2016-12 Cambodge 374(1)

2016-12 Cambodge 377(1)

2016-12 Cambodge 377

2016-12 Cambodge 414(1)

2016-12 Cambodge 416(1)

2016-12 Cambodge 423(1)

2016-12 Cambodge 458(1)

2016-12 Cambodge 460(1)

2016-12 Cambodge 476(1)

2016-12 Cambodge 479(1)

2016-12 Cambodge 480(1)

2016-12 Cambodge 486(1)

Des rues de boutiques à touristes grouillantes à partir de 17 h à Siem reap

2016-12 Cambodge 709(1)

2016-12 Cambodge 711(1)

2016-12 Cambodge 729(1)

2016-12 Cambodge 731(1)

Des restos très nombreux à Siem Reap. Ecole hotelière conseillée. 

Posté par carolo à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2016

Lombok, nos têtes dans les nuages: Le Rinjani, 3726 m!

 Rinjani Lombock 100

Indonésie

+ quelques jours de vacances

+ besoin de grand air

+ envie de vivre une aventure à 5

+ bonnes conditions physiques

= ascension du volcan Rinjani à Lombok (3726 m au dessus du niveau de la mer)

Rinjani Lombock 113

Il paraît tout petit vu d'ici

Challenge relevé à 5 ! Yes!

Bravo Philippe d'avoir porté la famille depuis plusieurs semaines! Equipements (bonnet, gants, chaussures, pantalon, bâton, poncho, lampe frontale, couverture de survie, pansements, chaussettes anticloques, lunettes, boules quies, polaires....)

Trois jours avec des hauts et des bas! Nous sommes en saison de pluie: oups, on avait oublié!

Jour 1: 

Enthousisame...

Rinjani Lombock 118

Rinjani Lombock 121

...suivi de doutes...

 Rinjani Lombock 126

 

Notre 1er déjeuner : pluie équatoriale qui ruisselle sur la terre, jusque sous nos habits...

 Rinjani Lombock 127

 

Les fourneaux!

Rinjani Lombock 128

 

Capucine doute...

Rinjani Lombock 138

 

Le dieu soleil ne nous aide pas

Rinjani Lombock 144

 

On décide de poursuivre malgré tout

Rinjani Lombock 150

 

On y croit

Rinjani Lombock 151

 

Capucine commence à y croire

 ...puis de fierté...suivie de doute

 Rinjani Lombock 157

Rinjani Lombock 161

Rinjani Lombock 174

Rinjani Lombock 199

 Rinjani Lombock 233

...puis de détente

Rinjani Lombock 236

Rinjani Lombock 238

Rinjani Lombock 245

Rinjani Lombock 250

Rinjani Lombock 253

 ... puis d'abnégation...

Rinjani Lombock 259

Rinjani Lombock 320

Rinjani Lombock 333

 Demain matin, on sera là-haut à 3726 mètres!

Rinjani Lombock 346

 Rinjani Lombock 347

Rinjani Lombock 352

 C'est parti pour la dernière ascension

Rinjani Lombock 356

Rinjani Lombock 357

Rinjani Lombock 358

 Et fiers! 

Rinjani Lombock 364

Rinjani Lombock 378

Rinjani Lombock 381

Rinjani Lombock 415

Rinjani Lombock 416

 Un bon challenge familial! 

Posté par carolo à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2016

Le Japon de "l'envers"

Huit après notre premier séjour au Japon, on redécouvre le pays du soleil levant.

20077(1)

Nos filles sont devenues des ados: destination idéale!

1 (4)

Samedi 23 avril :

Après uen heure de train depuis Narita, Arrivée à midi à Tokyo

 1 (6)

 

1 (11)

1 (19)

Coin fumeurs

1 (16)

1 (14)

 

Après avoir rejoint l’auberge de jeunesse, on passe un moment dans le parc de Shinjuku à shooter les cerisiers en fleurs.

1 (42)

1 (29)

1 (70)

1 (38)

1 (15)

1 (26)

1 (85)

Puis on part vers Shibuya où le passage piétons le plus fréquenté au monde attire les touristes.Autour, néons, magasins de jeunes animent les rues. C’est le lieu de l’excentricité entre jeunes branchés!

1 (126)

1 (132)

Le carrefour de Shibuya

player" width="480" height="270" allowfullscreen="true">

1 (138)

1 (141)

On retrouve la famille Debuchère à l’hôtel pour une ballade dans le quartier chaud de nuit et en famille. Les hommes y font ensuite un tour seuls… Ils se font de suite appréhender par des africains (chasse gardée pour les occidentaux) pour se faire proposer une « soirée accompagnée ». Ils se défouleront donc en faisant du baseball dans un practice sous filet avec une machine lance-balles.

 1 (24)1 (146)

Dimanche 24 avril :

Le temps est maussade

1 (164)

1 (162)

Petit dejeuner au Mac Do de Harajuku avec les Debuch. Le quartier des jeunes aux tenues extravagantes est peu fréquenté ce matin. Il fait frais et il est sans doute trop tôt.  

1 (172)

1 (174) 1 (182)

Quelques beaux spécimens quand-même ! Le parc où d’habitude de nombreux groupes performent, est d’un calme plat.  

1 (203)

1 (185)

1 (188)

1 (193)

Les rockers locaux arrivent vers midi. Vestes en jean, banane sur la tête, santiags rafistolées au sctoch, tout y est !

1 (197)

1 (207) 1 (213)

1 (223)

1 (229)

20002(1) 20005(1)

Retour à Shinjuku, dans la ruelle des brochettes teriakis où l’on remplit à 8 un petit resto super sympa, attablés au bar.

20008(1)

20011(1)

20014(1)

Puis départ pour le mont Fuji en voiture de loc.

Notre maison d’hôtes là-bas est super design, style industriel béton, métal rouillé, bois.

Lundi 25 avril :

Réveil face au mont Fuji! Et donc première séance de photos !

 Cette auberge de jeunesse est superbe : rénovée, moderne, une déco branchée où les matériaux brutes dominent : le bois chaud adoucit habilement le béton gris. Accueil très sympathique et soigné.

20020(1)

20022(1)

20025(1)

20028(1)

Lunch Sushis à l’auberge : le 1er repas de Sushis… Hummm !

20032(1)

Une ballade le long du lac au Nord du mont Fuji. Les cerisiers en fleurs sont les premiers plans de nos photos.20027(1)

Montée par un funiculaire pour dominer Kawaguchiko et avoir une vue sur le Mont à travers la pinède. Magnifique !

20030(1)

Ensuite, nous finissons la matinée par la visite d’un musée exposant des kimonos géants dont l’assemblage forme une fresque des 4 saisons. Cette expo a fait le tour du monde. La technique traditionnelle de confection et de teinture en font sa valeur ! Magnifique !

En route ensuite vers Matsumoto. Nous traversons les Alpes japonaises : tunnels, ponts, forêts verdoyantes. L’homme est toujours présent. L’espace est occupé. Nous rejoignons la plus grande ferme de Wasabi du Japon. Cette racine pousse dans le lit d’un cours d’eau.

20034(1) 20035(1)

20036(1)

Les cerisiers en fleurs y sont magnifiques. Encore plus beau qu’à Tokyo et qu’au Mont Fuji. La floraison en altitude a été plus tardive et ils sont donc à « maturité ». 

 20037(1)

20039(1)

20042(1)

Nous finissons la journée par le 1er onzen du séjour dans un hôtel vieillissant où nous sommes seuls. Mamie bien accueillante.

20043(1)

Diner dans un restaurant de Soba, nouilles froides ou chaudes accompagnées de soupe ou de tempuras (friture légère de légumes ou de crevettes).Un régal !

 20045(1)

Mardi 26 Avril :

Petit déjeuner aux « madeleines » du Japon : on les a nommées comme ça. Un gâteau roulé que l’on voit cuire souvent à travers les vitrines des pâtisseries.

 20102(1)C’est bon !

20049(1)

Visite du château de Matsumo, château du XVème siècle, un château de Samourais. Le cousin du château d’Himéji en plus petit et en noir. Celui-ci d’Himéji est blanc.

20050(1)

20051(1)

Visite d’une heure par un volontaire « papy » bien sympathique. Très intéressant !

Puis route vers Takayama, le Kyoto des Alpes, où nous découvrons notre hôtel sur un plateau qui ressemble au Vercors !

2016-04-26 17

On rejoint le centre-ville très visité pour ces rues préservées : boutiques aux façades en bois, rue pavées, nombreuses boutiques de dégustation de Saké

2016-04-26 14

2016-04-26 18

La maison d’un ancien marchand de soie et prêteur sur gage nous montre l’architecture et les habitudes de vie ancestrales.

On rejoint l’hôtel pour profiter d’un onzen bien chaud !

 20054(1)

20058(1)

20061(1)

20067(1)

Mercredi 27 Avril :

Pt’it déj traditionnel japonais ! Saumon, riz, miso soupe, légumes, multiples condiments délicieux ! Un bon début de journée !

20085(1)

20062(1)

Puis visite de la rue des temples de Takayama. Promenade zen qui nous rappelle Kyoto.

20069(1)

20070(1)

20071(1)

20073(1)

La météo s’annonce mauvaise pour demain. On annule une excursion prévue en montagne le lendemain. Déception pour tout le monde...enfin surtout pour Philippe...

On décide de rejoindre plus tôt Kanasawa, ville du littoral.

En route, on s’arrête dans des anciens villages où les toits de chaumes font 1 mètre d’épaisseur.

20076(1)

20081(1)

20077(1)

20079(1)

Arrêt sympathique mais hors du temps et « limite » folklorique. Ca nous rappelle les villages anciens reconstitués de Corée du Sud.

Des musées à ciel ouvert….

En route vers Kanasawa: des maisons au mileu des rizières inondées...

20083(1)

L’hotel RBnB de Kanasawa est loin d’être comme je l’imaginais : froid, glacial, grand, vieux et au bord d’une 4 voies. Tant pis, nous avons une voiture et n’y passerons que 3 nuits.

Jeudi 28 Avril

Sale journée : froid, pluie, mauvaise humeur des unes et des autres.

20084(1)

Le musée d’art contemporain n’ouvre que la moitié de son expo ! Grrrr… On se balade dans le parc voisin sous la pluie...

20088(1)

20106(1)

20087(1)

Ouf, une belle visite d’une maison d’un ancien seigneur nous plait bien...

2016-04-28 16

Puis le marché couvert de la ville nous rassasie : dégustation d’oursins, d’huitres géantes, de Saint-Jacques en brochettes, de sushis ultra frais… Plaisir des yeux et des papilles.

20093(1) 20094(1)

20090(1) 20091(1)

Les filles s‘essaient ensuite au travail de la feuille d’or lors d’un atelier « feuille d’or » dans le quartier des maisons de thé de Geishas (pas vues d’ailleurs !).

20108(1)

20105(1)

Une journée qui se finit finalement pas si mal.

Vendredi 29 Avril

Excellente journée : escapade littorale sur la presqu’île de Noto : le soleil revient, la mer est agitée et bleu. On fait un « Paris-Dakar » sur le sable de la plage ! Une première !

20109(1)

20110(1) 20113(1)

20111(1)

Rallye japonais

player" width="480" height="270" allowfullscreen="true">

 20114(1)

Multiples arrêts le long de la côte découpée, bordée de rizières et de montagnes vers l’intérieur. 

20116(1)

20118(1)

20124(1)

20126(1)

20131(1)

On rejoint Magimo, port de pêche, spécialisé aussi dans l’art de la laque.

Belle visite du musée de laque autour d’une vidéo nous expliquant tous le procédé des objets en laque. On comprend pourquoi ces objets valent si cher !

20140(1)

Déjeuner dans un resto de poissons. Pas mal.

20137(1) 20139(1)

20141(1)

On finit la journée par un coucher de soleil sur rizières et sur mer... Inédit!

20143(1)

20145(1)

 Retour vers Kanasawa pour un bon dodo.

Samedi 30 Avril

Visite du musée d’art contemporain de Kanasawa. Quelques pièces stimulantes, décalées, colorées, grandes….

20148(1) 20150(1)

 20154(1)

On traverse ensuite les magnifiques parcs de Kanasawa avant de rejoindre la gare...

20156(1)

20158(1)

20159(1)

20160(1)

 20163(1)

3h de Shinkanzen pour rejoindre Tokyo dans le quartier d'Ueno cette fois-ci...

Balade nocturne dans Tokyo de Ueno à Ginza.  Belles lumières. Douceur...

20165(1) 20167(1)

20168(1)

On finit dans un bar à nouilles, glauque mais délicieux!

 20171(1)

Dimanche 1er mai

Promenade matinale dans le quartier BoBo de Yanaka : maisons en bois, temples, cimetières, magasins branchés, bar cool et classes. On se régale de fraises sur le trottoir en guise de déjeuner !

20177(1)

20178(1)

20182(1)

20175(1)

20184(1)

20186(1)

 Des gauffres fourrées à la pate de haricot rouge

20188(1)

On traverse ensuite le parc d’Ueno très vivant aussi. Attractions, danseurs, familles….

20189(1)

20190(1) 20192(1)

Rock'n Roll dans le parc d'ueno

20194(1)

20196(1)

On finit la journée dans le quartier des mangas et de l’électronique de Akihabara.

20200(1)

20209(1)

20214(1)

20210(1)

20201(1)

20205(1)

20211(1)

Lundi 2 mai

Visite de l’île « terre-plein » d’Odaiba, l’île aux bâtiments futuristes, comme le siège de Fuji TV.

20217(1)

« Venus fort » est un shopping center décoré comme une ville italienne du XVIIIes. C’est Kitschissime !1 (1071)

1 (1076) 20220(1)

 On visite le musée des sciences et des innovations. 

 20224(1)20226(1) 20225(1)

20231(1) 20233(1)

20230(1)

20237(1)

Puis retour vers le centre de Tohyo...

 20202(1)

Mardi 3 mai

Une dernière balade dans Tokyo, entre les quartiers de Harajuku et Ginza : National Art Center et le design sight.

1 (1150)

Très belle dernière matinée. On la finit par un petit resto de okonomyakis pour mes 43 ans :  bien sympa !!

1 (1145)

En route vers l'aéroport de Narita...

20238(1)

 On reviendra c'est sûr!

Posté par carolo à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 novembre 2015

Les petites îles de la Sonde en bateau

Depuis 10 ans nous étions passés à côté de ce bijou!

Komodo Blog 146

Image result for carte croisière komodo flores     

 

Destination nature: faune et flore riches et colorées.

Komodo Blog 084

 

Komodo Blog 117   Komodo Blog 119

Option rando, snorkelling, plongée ou farniente sur le bateau: tout est bon!

Komodo Blog 066

Komodo Blog 071

Komodo Blog 157

Une croisière de 4 jours 3 nuits sur un bateau est une excenllente solution pour découvrir.

Notre bateau de croisière: 10 couchettes

 

Komodo Blog 262

Délicieux moments passés entre amis sur le bateau.

 

Komodo Blog 164

 

Komodo Blog 225

 

Le Parc national de Komodo se trouve en Indonésie, dans les Petites Îles de la Sonde, à la limite des provinces des petites îles de la Sonde occidentales et des petites îles de la Sonde orientales.

 

Komodo Blog 186

 

Komodo Blog 202Komodo Blog 243

 

Komodo Blog 264

Le parc national comprend les trois grandes îles de Komodo, Rinca et Padar, ainsi que de nombreuses autres plus petites. La superficie totale du parc est de 1 817 km², pour une superficie terrestre de 603 km².

Komodo Blog 106

 

Komodo Blog 174

Le parc national a été créé en 1980, avec pour objectif de protéger le dragon de Komodo (Varanus komodoensis) et les cétacés. L'objectif a été élargi plus tard, vers une protection de la flore et de la faune de la région, y compris dans les zones maritimes.

 

Komodo Blog 038

 

Komodo Blog 173

 

Komodo Blog 251

 

Komodo Blog 184

 

Komodo Blog 254

 Les mantas étaient énormes et dansaient autour de nous: une quinzaine!

 

Les îles du parc national sont d'origine volcanique et 4 000 personnes y habitent.

 

 Komodo Blog 288

 

Komodo Blog 289

 

Komodo Blog 291

 

Komodo Blog 292

 

Komodo Blog 293

 

En 1991, le parc a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial et réserve de biosphère par l'UNESCO depuis 1977. (texte:Wikipédia).

Komodo Blog 044

 

Komodo Blog 133

 

Komodo Blog 053

Komodo Blog 112

 L'ALBUM 

Posté par carolo à 23:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,